La Coordination Nationale des Lycées Techniques et Technicum
  infos du technique dans le monde
 
 

L'Enseignement et la Formation Techniques et Professionnels (EFTP) ScienceLabTechnologyKaduna2.jpg

L’Enseignement et la Formation Techniques et Professionnels sont de plus en plus perçus comme une façon de réduire la pauvreté et de renforcer la cohésion sociale. Bien des pays peinent encore à bâtir les passerelles indispensables entre l’éducation et le monde du travail.

Les jeunes ont besoin de compétences flexibles et adaptées aux exigences des sociétés contemporaines, qui demandent aux individus de posséder un ensemble de savoirs, de compétences pratiques et sociales, et d’attitudes positives. Ainsi, l’EFTP doit de plus en plus s’adapter aux besoins multiples et évolutifs du marché du travail. Par ailleurs, le domaine de l’EFTP doit assumer sa responsabilité en ce qui concerne le développement personnel des apprenants, qu’ils soient jeunes ou adultes, et de leur participation active à des sociétés toujours plus complexes et interdépendantes.

Ainsi, l’UNESCO plaide pour plus de flexibilité et d’interaction entre l’enseignement secondaire général et les études techniques et professionnelles. L’enseignement technique constitue le lien fondamental entre l’école et le monde du travail, et les matières générales enrichissent les programmes techniques.

L’objectif global est donc d’améliorer la qualité de l’éducation en diversifiant les contenus et méthodes éducatifs. Dans ce but, le programme de l’UNESCO pour l’EFTP :

  • favorise le dialogue politique entre les Etats Membres,
  • soutient le renforcement des capacités en EFTP dans les domaines de la réforme du curriculum, du développement de supports matériels d’enseignement et d’apprentissage et de la formation des enseignants,
  • met en place des stratégies de suivi.

    Pour l’UNESCO, l’EFTP va au-de-là des simples limites de la planification économique. En réalité, il fait partie d’une vision plus large qui attribue à l’EFTP une position centrale dans la promotion du développement durable. L’Organisation assiste les Etats Membres pour qu’ils dynamisent leurs systèmes et programmes d’EFTP, et qu’ils les alignent sur les principes du développement durable. Des thèmes transversaux, tels que l’entreprenariat, sont introduits afin de les rendre plus cohérents avec les réalités économiques locales. L’UNESCO cherche également à atteindre les groupes marginalisés et exclus, afin qu’ils puissent s’engager dans des activités génératrices de revenus et dans l’exercice d’une citoyenneté responsable.

  •   
     

    Enseignement technique et professionnel : Dix pays africains harmonisent leurs programmes



    Le groupe de liaison de l’Organisation internationale de la Francophonie pour l’Afrique de l’Ouest (OIF) tient une réunion du 22 au 25 avril à l’hôtel Ibis Plateau. Des experts des 10 pays (Cap Vert, Sénégal, Togo, Guinée-Bissau, etc.) membres de ce groupe devront faire, entre autres, le bilan des activités de 2007 et la planification de celles de 2008-2009, réfléchir à l’harmonisation des programmes au niveau de l’enseignement technique et de la formation professionnelle, partager les expériences. Mardi dernier, au cours de la cérémonie d’ouverture, M. Aguié Amaffon Germain, directeur de cabinet du ministre de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle, a fait remarquer que la Côte d’Ivoire n’avait pas pris toute sa place dans ce partenariat dont le but est de rendre davantage efficaces les politiques de formation professionnelle et technique (Fpt). Du fait de la crise. M. Aguié a mis en relief l’amélioration de la qualité et de la performance, l’adéquation emploi-formation, l’aide à l’élaboration des programmes de formation. Mme Goré Myriam, réprésentant national de l’Oif, a souligné que cette rencontre vise aussi à relancer l’application du projet « ingénierie de développement de programmes de formation en partenariat régional ». M. Voho Sahi, conseiller sépcial du Président de la République, a traduit son soutien à cette rencontre. Parce que la formation permet de donner vie à la jeunesse et de la valoriser. Quant à MM. Bienvenu Koudjo, représentant de l’Oif et Bernard Bentz, coordonnateur de l’Oif pour le partenariat de l’Afrique de l’Ouest, ils ont indiqué en substance qu’il faut faire des propositions aux décideurs afin d’intégrer l’enseignement technique dans un processus global de développement des pays africains. Puisqu’un cadre formel de partenariat inter-Etats par la mise en œuvre d’une convention de coopération régionale existe. Signalons que depuis les assisses francophones de la formation professionnelle et technique de Bamako en mai 1998, l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) a été mandatée pour contribuer à la conception et à la mise en œuvre des politiques nationales par la mise en réseau et de bonnes pratiques dans le domaine de la Fpt.
    Christian Dallet
    •L’Agefop s’offre un nouveau siège
    Le 30 avril prochain, le Chef de l’Etat et le Premier ministre vont inaugurer le nouveau siège de l’Agence nationale de la formation professionnelle (Agefop) dont le coût global de construction s’élève à 1.333.131.431 Fcfa. Le site de 2167 ,95 m2 comprend deux bâtiments neufs de 49 bureaux et un troisième d’un niveau réhabilité et réservé exclusivement à l’ingénierie de la formation. Cet événement important aura lieu en même temps que le lancement officiel du magazine ‘’le Professionnel’’ du ministère de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle. Les travaux de construction ont débuté véritablement en 1999 et se sont achevés en juillet 2005. Le ministre de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle a annoncé cet important événement hier, lors d’une conférence de presse au cours de laquelle il a présenté ce nouveau magazine. Dosso Moussa a profité de l’occasion pour rappeler la mission essentielle de l’Agefop, qui est de développer l’ingénierie de la formation. Ce qui consiste, selon lui, à « cerner les préoccupations des populations en quête de formation ou d’emplois en vue d’apporter des solutions adaptées à leurs besoins ».



    Bernadette Bah
     
      merci pour votre visite vous etes déjà 101944 visiteurs (208322 hits) Ici!  
     
    => Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=