La Coordination Nationale des Lycées Techniques et Technicum
  L’enseignement professionnel
 

Actualités : IL S’ADRESSERA AUX ÉLÈVES DU NIVEAU SECONDAIRE
L’enseignement professionnel généralisé dès la prochaine rentrée

L’enseignement professionnel sera généralisé dès la rentrée prochaine. C’est ce qu’ont annoncé conjointement, hier, les ministres de l’Education et de la Formation et de l’enseignement professionnels.
F.-Zohra B. Alger (Le Soir) - Un groupe de travail a été installé hier et sera chargé de mettre au point les mécanismes d’orientation des élèves des étapes de l’enseignement moyen et secondaire vers la formation professionnelle. Il s’agit, selon M. El-Hadi Khaldi, ministre de la Formation et de l’Enseignement professionnels, d’assurer une coordination entre les deux secteurs en vue d’une orientation efficace. Les deux responsables insisteront sur le fait que rejoindre le secteur de la formation professionnelle pour les élèves ne représente pas un échec ou une déperdition scolaire. «Nous avons un manque de main-d’œuvre qualifiée, nous avons donc besoin d’une orientation efficace et l’enseignement professionnel a été créé pour une utilité nationale de première importance», a déclaré le ministre de l’Education nationale.
L’enseignement professionnel a été introduit en 2005 dans le cadre d’un programme pilote qui concerne 900 stagiaires. Il s’agira, selon les premiers responsables de ce secteur, d’une généralisation de cette forme d’enseignement dès la rentrée prochaine. L’enseignement professionnel concerne, en fait, les élèves ayant atteint le niveau secondaire et qui font le choix de poursuivre leur formation dans le cadre de cette catégorie de formation. Le projet, en voie de finalisation, comprendra de nouvelles formations de niveau six ou équivalent à des diplômes universitaires. Le secteur de l’éducation, selon toujours son premier responsable, mettra à la disposition du projet cinq établissements secondaires à travers les wilayas du pays. Les instituts d’enseignement professionnel doivent être installés, selon le ministre de la Formation et de l’Enseignement professionnels, au niveau des zones industrielles en vue d’assurer aux stagiaires des possibilités de recrutement et aux entreprises, une main-d’œuvre qualifiée. Pour ce qui est des filières qui seront retenues, elles seront ultérieurement définies par la commission qui regroupe les cadres des deux ministères concernés. C’est, par ailleurs, au mois de juin prochain que seront annoncées les dispositions arrêtées pour la prochaine rentrée.
F.-Z. B.

Format imprimable  Format imprimable

Nombre de lectures : 171

 
  merci pour votre visite vous etes déjà 98857 visiteurs (203664 hits) Ici!  
 
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=